Si vous avez lancé une procédure de divorce et que vous vous réconciliez avec votre conjoint, vous pouvez : soit faire constater par le juge la réconciliation (ce qui anéantira l’Ordonnance de non conciliation qui aura été rendue) soit faire « radier » votre affaire c’est-à-dire la faire enlever des affaires en cours devant le Tribunal (mais l’Ordonnance de non conciliation n’en restera pas moins valable)

Attention : dans l’hypothèse où vous aviez des fautes à reprocher à votre conjoint, le fait de vous réconcilier avec ce dernier vous empêchera, pas la suite, de refaire une nouvelle procédure en reprenant les mêmes griefs.

Le juge considérera, en effet, qu’en vous réconciliant avec votre conjoint, vous l’avez pardonné.